Coopération : Les résultats du MCC magnifiés par les populations

Ce Compact du Millénium Challenge Corporation (MCC), de 540 millions de dollars, signé en 2009 par les gouvernements des États-Unis et du Sénégal, visait à réduire la pauvreté et stimuler la croissance économique en déverrouillant la productivité agricole du pays et en élargissant l'accès aux marchés et aux services. Les deux principaux projets du Compact, la réhabilitation des routes et l'irrigation et la gestion des ressources en eau, ont fait des investissements stratégiques dans le réseau routier et les systèmes essentiels d'irrigation, en mettant l’accent dans la région de la Casamance et dans la vallée du fleuve Sénégal.



Coopération : Les résultats du MCC magnifiés par les populations
« L’impact du Millénium Challenge Corporation (MCC), sur les populations est réel. On estime qu'au cours des 20 prochaines années, plus de 1,5 millions de Sénégalais verront leurs revenus des ménages augmenter de 720 millions de dollars, grâce au Compact », déclare l’ambassadeur des Etats-Unis James Zumwalt.

Bouclé récemment, le Millennium Challenge Corporation (MCC) entend laisser de bon souvenir aux Sénégalais. En tout cas, c’est ce que laisse croire les promoteurs du programme qui ont célébré la fin du Compact avec le gouvernement du Sénégal au cours d'un Forum national sur les résultats du Compact.  Il faut dire que sur  le terrain, les résultants sont palpables. A travers le

Le MCC a financé la construction ou la réhabilitation des systèmes d'irrigation à grande échelle avec 245 kilomètres de canaux couvrant plus de 38.000 hectares, et a créé un périmètre irrigué de 450 hectares qui aidera les agriculteurs à cultiver davantage de riz, fruits et légumes. De plus, le MCC a octroyé plus de 8.600 titres fonciers couvrant plus de 15.200 hectares, et a incorporé plus de 10.000 nouvelles parcelles dans le système de gestion des terres du pays.

La réhabilitation de l’axe Richard-Toll-Ndioum 
Dans le même sillage, le Compact a également réhabilité deux importants corridors routiers, dont la construction et des améliorations de deux ponts majeurs et de nombreux marchés dans le nord et le sud du Sénégal. Le financement MCC a réhabilité 121 kilomètres sur la Route Nationale N° 2 de Richard-Toll à Ndioum et construit le pont de Ndioum, qui est destiné à stimuler le trafic interne et transfrontalier,  faciliter le transport des produits agricoles des périmètres irrigués et  contribuer à l'ouverture de l’Ile à Morphile.

L’impact du Compact dans la zone sud    
En Casamance, le MCC a réhabilité 136 kilomètres sur la Route Nationale N° 6 ainsi que le pont de Kolda, destiné à aider à désenclaver cette zone et augmenter les opportunités pour les agriculteurs, les commerçants, les transporteurs et les fournisseurs de services de la région.
 
L'ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal Zumwalt a fait savoir que grâce à ces investissements, les revenus des ménages vont augmenter. En plus, les Sénégalais auront de meilleures conditions de vie pour eux-mêmes et pour leurs familles. Selon lui, le gouvernement des Etats-Unis se réjouit de contribuer à cette avancée remarquable, qui renforcera l’accès économique pour les personnes les plus démunies.  Le MCC estime, estime Zumwalt, qu'au cours des 20 prochaines années, plus de 1,5 millions de Sénégalais verront leurs revenus des ménages augmenter de 720 millions de dollars, grâce au Compact.
Le Compact du Sénégal est un bon exemple de l'approche inclusive de développement du MCC, par la construction d'infrastructures conçues pour stimuler l'activité économique de marché et accroître les revenus des bénéficiaires cibles, et établir des politiques de soutien et des systèmes administratifs pour consolider les résultats.
En rencontre d’évaluation hier les différentes parties ont salué les réalisations du Millennium Challenge Corporation (MCC) qui vient de  célébrer  la fin de son Compact avec le gouvernement du Sénégal au cours d'un Forum national sur les résultats du Compact, présidé par l'Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, S.E. James P. Zumwalt, et M. Diatourou Ndiaye, chef de Cabinet du Premier Ministre.
 
 
 
 
 
 

Khadim FALL

Vendredi 20 Novembre 2015 - 16:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter