Coopération sportive Sénégal – Chine : vers une reprise à neuf du stade Léopold Sédar Senghor



Coopération sportive Sénégal – Chine : vers une reprise à neuf du stade Léopold Sédar Senghor
Plus d’une dizaine d’experts et de techniciens qualifiés pour l’entretien et la réfection de stades séjourne au Sénégal depuis le début de la semaine. Cette mission qui a été reçue en audience par le Ministre  sénégalais des Sports monsieur Matar Bâ, a présenté à l’autorité, le projet de rénovation de quatre (4à stades du Sénégal, notamment Lamine Gueye de Kaolack, Ely Manel Fall de Diourbel, Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor et Léopold Sédar Senghor de Dakar, qui seront remis à neuf par les Chinois.
 
« Le renforcement de la coopération en matière d’assistance technique  et de réhabilitation des stades au Sénégal a été l’axe de discussions entre le Ministre des Sports, Monsieur Matar BA et une délégation de la Mission chinoise conduite par le chef du bureau du Conseil Economique et Commercial de l’ambassade de la République Populaire de Chine au Sénégal qui a été reçue en audience dans la matinée », informe le Conseiller Technique en Communication, Mbaye Jacques DIOP.
« Conscient de l’état de dégradation et du déficit d’entretien des certaines infrastructures sportives, indispensables au développement du sport au Sénégal, le Ministre Matar Bâ a beaucoup insisté sur cet aspect dans tous ses échanges avec les experts et techniciens chinois qui ont pris l’engagement de réhabiliter les stades de Kaolack, Diourbel et Ziguinchor mais aussi celui de Léopold Sédar Senghor  qui sera remis à neuf et aux normes internationales. L’autre volet concerne l’assistance technique pour les stades Caroline FAYE de Mbour, Alboury Ndiaye de Louga, Mawade WADE de Saint-Louis, Masséne SENE de Fatick, les stades régionaux de Kolda, Tamba et Matam qui feront l’objet d’entretien.  Une assistance technique qui se décline en travaux de maintenance, d’entretien et en réparation sommaire pour la fonctionnalité de l’ouvrage », lit-on dans le communiqué parvenu à PressAfrik.com.
 
Matar BA qui y a surtout salué « les saines relations et la coopération franche qui existent entre le Sénégal et la République Populaire de Chine », s’est réjoui de la « démarche très participative et inclusive, en tenant compte des observations et préoccupations du Sénégal ». « Une préoccupation prise en charge par le chef de la mission chinoise qui se dit prêt à participer au développement du sport, pour intégrer la besoins et demandes des autorités sénégalaises », selon ces propres termes.

Le Sénégal et la Chine ont signé, depuis l’année dernière une convention pour l’entretien des onze (11) stades régionaux qui ont été réhabilités par la coopération chinoise.  


Jeudi 12 Octobre 2017 - 20:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter