PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Copa America : Le Brésil éliminé par le Paraguay !

Exactement comme en 2011 lors de l'édition précédente, le Paraguay sort le Brésil en quart de finale de la Copa America, au terme de la séance de tirs au but (1-1, 4-3 tab).



Il n'y aura pas de demi-finale Argentine-Brésil. Sur le papier et pour le côté historique, c'est dommage. Pour le spectacle, ce n'est peut-être pas plus mal que le Brésil ne soit pas parvenu à rejoindre l'Albiceleste dans le dernier carré de cette Copa America. Privé de sa star Neymar – suspendu –, la Seleçao s'est fait sortir en quarts de finale par le Paraguay à l'issue de la séance de tirs au but (1-1, 4-3 aux t.a.b.), comme lors de la dernière édition en 2011.

La Seleçao pense pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant le score assez tôt par Robinho (15'), sur l'un de ses rares mouvements construits. Mais, la sélection auriverde n'est jamais parvenue à changer de rythme, n'a presque rien proposé et n'a pas eu beaucoup d'occasions à se mettre sous la dent. A l'inverse, le Paraguay, avec ses moyens et son football physique, y a cru jusqu'au bout. Les Guarani font bien mieux que se défendre, dominant tout le match, emmenés par un excellent Derlis Gonzalez.

Sur coups de pied arrêtés, les joueurs de l'Albirroja ont régulièrement fait trembler la défense du Brésil, qui a finalement craqué à la 70e sur une main dans la surface de Thiago Silva. Dans un duel aérien - comme face à Chelsea -, le défenseur du PSG a donné aux Paraguayens un penalty, transformé par le prometteur Derlis González (1-1, 72e). Une égalisation assez logique.

Les deux formations doivent finalement se départager via les tirs au but. Deux échecs brésiliens (Everton Ribeiro, Douglas Costa) contre un seul côté paraguayen (Roque Santa Cruz) et ce sont donc les hommes de Ramon Diaz qui affronteront l'Argentine en demi-finale, mardi à Concepcion.

Les Brésiliens quittent une nouvelle fois une compétition majeure la tête basse. Entre l'expulsion de Neymar contre la Colombie, le jeu proposé et ce résultat décevant, la Seleçao a manqué son rendez-vous au Chili. Le fossé avec ses supporters s’est même encore creusé. Une question va maintenant revenir avec insistance : quid de Dunga ? Le sélectionneur brésilien était déjà très contesté pour son style. Il est désormais plus que jamais menacé.


Dimanche 28 Juin 2015 - 11:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter