Coronavirus : la découverte d'un 2e cas en France confirme la transmission d’homme à homme

Un deuxième cas de coronavirus (NCoV) a été confirmé, ce dimanche 12 mai, en France. La personne avait partagé pendant trois jours à l'hôpital de Valenciennes la chambre du patient contaminé par ce virus proche du SRAS (le syndrome respiratoire aigu sévère). L'état clinique de ce deuxième malade s'est aggravé à la mi-journée et il a été transféré en réanimation, a annoncé l'hôpital où il est soigné, à Lille. Quant au premier malade, un homme de 65 ans qui ayant voyagé à Dubaï, il est dans un état toujours « très sérieux », bien que « stabilisé ».



Coronavirus : la découverte d'un 2e cas en France confirme la transmission d’homme à homme

Les médecins s'en doutaient, mais cette fois-ci, c'est officiel : le coronavirus, le NCoV, se transmet bien d'un individu à l'autre. L'homme qui avait partagé pendant trois jours, du 27 au 29 avril, la chambre du malade à l'hôpital de Valenciennes, alors que la pathologie respiratoire n'était pas encore connue, avait bien été contaminé.


Avant même cette confirmation, et pour justement empêcher cette transmission, l'homme avait été placé à l'isolement en service d'infectiologie au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Lille. Il y reçoit depuis plusieurs jours des antibiotiques, comme le premier Français souffrant du coronavirus.


Le premier malade se trouve dans un état « stable, mais sérieux », comme l'avait indiqué samedi le professeur Daniel Mathieu, à la tête du service de réanimation du CHRU de Lille.


Rappelons qu’une enquête épidémiologique avait été lancée à la suite de la confirmation, le 7 mai dernier, du premier cas d'infection en France. Cent vingt-quatre personnes au total ont été identifiées dans l'entourage du premier malade comme ayant pu être en contact avec lui ainsi que dans les hôpitaux où il avait séjourné auparavant à Valenciennes et Douai, dans le nord de la France.


Rfi.fr

Lundi 13 Mai 2013 - 10:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter