Corruption à l’Iaaf : Ouverture d’une nouvelle enquête, la justice française s’acharne sur les «Diack»



Corruption à l’Iaaf : Ouverture d’une nouvelle enquête, la justice française s’acharne sur les «Diack»
Papa Massata Diack et son père Lamine sont doublement visés en France, par une nouvelle enquête, cette fois ils sont poursuivis pour corruption illégale présumée. A en croire, le journal Libération, il s’agit bien d’une justice à deux vitesses dans le cadre de la gestion de l’affaire de corruption qui éclabousse l’Iaaf. En effet, hier le même journal avait souligné dans sa parution l’existence d’un e-mail qui accable gravement Nick Davies actuel directeur de cabinet du successeur de Lamine Diack, Lord Coe.

Un courriel électronique qui atteste que Nick Davies était au courant du système de corruption qui visait à couvrir des athlètes Russes  pinglés pour dopage. Mieux il a même proposé à une agence  de marketing conduit par Lord Coe d’assurer la communication en vue d’étouffer le scandale qui a été débusqué à la veille des Jeux de Moscou.

Autant de faits qui poussent le journal à se demander si la justice française n’est pas en train de s’acharner sur les « Diack ». En effet, elle continue d’acculer Lamine Diack, qui est doublement mis en examen pour corruption et son fils Papa Massata Diack  lui aussi, est sous le coup d’un avis de recherche internationale. 

Khadim FALL

Jeudi 3 Mars 2016 - 09:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter