Corruption d’argent public à l’étranger: IBK échappe à une arrestation à Paris



Si le président Malien n’a pas été arrêté et placé en garde à vue lors de son dernier séjour à Paris, c’est tout simplement parce qu’il bénéficie d’une immunité diplomatique. En effet, il est clair maintenant qu'IBK a été formellement « pris » par les enquêteurs de la brigade financière de Paris en charge de l’enquête visant Michel Tomi suspecté de corruption d’argents publics à l’étranger. Dans leur rapport transmis aux juges, les enquêteurs sont formels : «Les marchés avec l’Etat malien dans lesquels Michel Tomi semble avoir un intérêt, d’une part, et les largesse de Michel Tomi envers  Ibrahim Boubacar Keïta, d’autre part, pourraient être examinés sous l’angle de la corruption d’argent public étranger ».


Mieux, les policiers ont listé tous les « cadeaux » dont une Range dernier cri offert par Tomi. Les écoutes téléphoniques ont permis de découvrir que l’ancien ministre de la Défense du Mali, au cœur du scandale entourant l’achat d’un avion de commandement, appelait Michel Tomi « tonton », rapporte «Libération».


Vendredi 20 Novembre 2015 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter