Corruption présumée à l’IAAF : Habib Cissé retrouve la liberté, après six jours de détention



Corruption présumée à l’IAAF : Habib Cissé retrouve la liberté, après six jours de détention
L’ex conseil juridique de Lamine Diack retrouve la liberté, après six jours de détention provisoire en France. Habib Cissé avocat de profession, cité dans l’affaire présumée de corruption à l’IAAF avec le président Lamine Diack.
Toutefois, la robe noire n’est pas libre de ses mouvements, et reste sous le coup d’un contrôle judiciaire.

Selon le journal Enquête, qui a repris l’Equipe.fr, « Son placement en détention provisoire était totalement injustifié. Rien dans l’évolution du dossier, ni aucun risque de fuite, ne justifiait cette incarcération », ont réagi ses avocats.

Habib Cissé qui  a été mis en examen pour corruption début novembre 2015 en même temps que Lamine Diack, est soupçonné d’avoir été missionné par ce dernier  pour trouver des arrangements avec la Fédération russe d’athlétisme, en échange de fonds.
 


Mardi 25 Octobre 2016 - 08:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter