Côte d'Ivoire: Anaky révèle que Bédié est l'instigateur de la crise au MFA et l'invite à quitter la scène politique

Le refus du Rassemblement Des Républicains (RDR) de retourner au PDCI-RDA comme souhaité par Henri Konan Bédié continue d’alimenter le débat politique dans le pays.



Côte d'Ivoire: Anaky révèle que Bédié est l'instigateur de la crise au MFA et l'invite à quitter la scène politique
Le fondateur du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), Innocent Anaky Kobenan n’est pas en reste. Dans une lettre adressée au président du plus vieux parti et dont copie a été transmise à KOACI, tout en qualifiant d’affront le niet du RDR, invite ce dernier à quitter la scène politique pour se consacrer désormais à d’autres projets. « L’absence totale de diplomatie et de souci des formes et des susceptibilités, qui a caractérisé la réponse du RDR, a créé comme un tsunami. En effet, personne, en Côte d’Ivoire n’aurait pu penser que le RDR aurait le front, juste un mois après l’élection qui a donné un second mandat à Alassane Ouattara, de remettre en cause le fondement de ce qu’on croit avoir été un pacte de bois sacré entre son président et Konan Bédié, président du PDCI ; oui, Konan Bédié a choisi d’accorder au président sortant un second mandat en sacrifiant le retour du PDCI au pouvoir, dès 2015,contre une alternative irréversible en faveur du PDCI, en 2020 » , indique-t-il , avant de poursuivre.

« Pire, il y a eu deux éléments d’irrévérence qui ont frisé l’insulte, la lèse-majesté même, à l’ancien chef d’Etat qui a pris sur lui de consentir un sacrifice aussi énorme qu’inconcevable, et de l’imposer à son parti, le PDCI ;A  le Président du RDR n’a pas daigné participer à une réunion d’une aussi grande importance pour la survie du RHDP et de la paix politique en Côte d’Ivoire ; le prétexte de Chef d’État au-dessus des partis politiques ne pouvant pas être invoqué en une telle circonstance !B Un loup du RDR, très grand clerc et hyper inspiré, a su prouver, par une harangue de génie, applaudie de tous et qui fera date, que la part décisive du PDCI à la victoire d’Alassane Ouattara, s’il était tenu compte des taux d’abstention dans certaines zones considérées comme fiefs du PDCI, devrait être grandement ramenée à la baisse ! Cela, cher ainé Bédié, c’est pire que le coup de pied de l’âne du fabuliste qui nous tient compagnie ce jour ! »Anaky Kobenan accuse le sphinx de Daoukro d’être à la base de la crise qui a secoué son parti et celui du Parti Ivoirien des Travailleurs (PIT). Il révèle qu’Ahoussou Jeannot et Amadou Gon Coulibaly sont chargés par ce dernier pour saboter les mouvements de ceux qui se sont opposés à l’appel de Daoukro.« Ce n’est pas un mystère que vous êtes le commanditaire de la crise au MFA, ayant voulu faire payer cher à l’insolent ANAKY KOBENA, qu’il n’accueille pas l’Appel de Daoukro comme, parole d’Évangile !Tous ceux qui, au PIT, se sont opposés à AHIZI, ne cachent pas bénéficier de votre bienveillant et stratégique appui ; tous les autres partis politiques et syndicats “rebelles“ ou “irréductibles“ connaissent des dissidences auxquels votre nom est associé, à côté de ceux de Coulibaly Gon Amadou et Ahoussou Jeannot, les bras séculiers commis, par la présidence pour le musèlement de l’opposition » , a –t-il révélé.

L’ancien ministre des transports invite « N’Zueba » a tiré les leçons du refus du RDR  à adhérer à son idée du parti réunifié en quittant la scène politique ivoirienne.

« Pour cette ultime, noble et grande œuvre,
cher aîné Bédié, libérez-vous le corps et l’esprit en vous libérant de la présidence du PDCI et du RHDP, où, de toute évidence vous n’avez plus rien à réaliser ou à prouver », recommande l’ancien député avant de conclure. « Oui, cher aîné Henri Konan Bédié, le moment est historique, la Côte d’Ivoire vous regarde, et vivement que votre prochain appel de Daoukro annonce tous votre retrait de la politique politicienne et de ses marécages !
source:koaci.com

Dior Niang

Mardi 22 Décembre 2015 - 09:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter