Côte d'Ivoire: Blé Goudé devant la CPI pour tenter d'éviter un procès

Charles Blé Goudé comparaît à partir de ce lundi matin devant la Cour pénale internationale à La Haye. Il a été remis à la CPI en mars dernier. Le leader des jeunes patriotes ivoiriens est accusé de crimes contre l'humanité durant les violences post-électorales de 2010-2011. Il saura d'ici jeudi quelles charges sont retenues contre lui.



Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale en mars 2014. REUTERS/Michael Kooren
Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale en mars 2014. REUTERS/Michael Kooren

Durant quatre jours, l'accusation, c’est-à-dire le parquet de la Cour pénale internationale, devra tenter de démontrer que Charles Blé Goudé est bel et bien passible d'un procès pour crimes contre l'humanité. Selon la procureure, l'ancien leader des jeunes patriotes a engagé sa responsabilité indirecte dans des meurtres, des viols et des actes de persécution. Des crimes perpétrés entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011. Il est accusé d'avoir recruté et armés des jeunes pro-Gbagbo au lendemain de la présidentielle de novembre 2010.

Durant ces quatre jours, la défense pourra contester les faits et présenter des éléments à décharge. Charles Blé Goudé pourra en personne s'exprimer au terme de cette audience.

La chambre préliminaire aura alors 60 jours pour rendre sa décision, c’est-à-dire soit décider de la tenue d'un procès, soit estimer que les charges sont insuffisantes ou incomplètes. Lors de sa présentation devant la CPI en mars dernier, le leader de la jeunesse FPI (Front populaire ivoirien) avait dit ne pas craindre un procès et s'estimait persuadé de rentrer chez lui innocenté. La CPI a récemment annoncé qu'un procès aurait bien lieu contre l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, lui aussi incarcéré à La Haye.


Rfi.fr

Lundi 29 Septembre 2014 - 10:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter