Côte d'Ivoire-Burkina Faso: Compaoré exhorte Abidjan de ne pas le livrer à son pays

Le président Blaise Compaoré a exhorté mardi les autorités ivoiriennes de continuer à le soutenir, apprend KOACI.COM de sources proches de ce dernier.Visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice militaire burkinabé depuis début décembre pour son rôle présumé dans l'assassinat du président Sankara en 1987, l'ancien chef d'Etat burkinabé, actuellement en Côte d'Ivoire, aurait échangé mardi soir avec le président Ouattara dans une réunion de crise à huis clos.



Côte d'Ivoire-Burkina Faso: Compaoré exhorte Abidjan de ne pas le livrer à son pays
Nous apprenons que son épouse aurait également interpelé Dominique Ouattara pour se rassurer quant au soutien et à une non extradition.

Aucune information quant à la position ivoirienne ne nous a par ailleurs été communiquée au-delà du fait qu’officiellement Abidjan est restée à cette heure muette sur le sujet.
Mercredi matin Me Sankara, l'avocat de la famille du président assassiné, nous indiquait à Ouagadougou qu'une commission rogatoire pourrait être mise en place dans ce dossier et que le procès pouvait se tenir sans les résultats des tests ADN.

Mardi, KOACI.COM révélait qu'Alassane Ouattara s’entretiendra mardi prochain sur le sujet à Ouagadougou avec Roch Kaboré à l'image des écoutes liées au coup d'Etat avorté qui impliqueraient selon les autorités de la transition, Guillaume Soro.

Avant de savoir si la Côte d'Ivoire respectera la décision de justice du pays voisin ou si une fois investi Kaboré annulera la procédure, dans un sondage proposé sur KOACI.COM, 76% des koacinautes optait pour qu'Abidjan livre Compaoré (voir détail sondage ci-dessous et/ou dans la rubrique sondage, ndlr).
Côte d'Ivoire-Burkina: Sous le coup d'un mandat d’arrêt international, faut-il livrer Blaise Compaoré à la justice burkinabé?
source:rfi.fr

Dior Niang

Mercredi 23 Décembre 2015 - 08:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter