Côte d'Ivoire: Corniche, bords de lagune, l'infection sans précédent

Cette fois ci l'image ne suffira à vous permettre de mesurer l'ampleur. En effet, nous vous rapportons ce jour un phénomène basé sur l'odeur, une odeur nauséabonde dont l'intensité va jusqu'aux interrogations de toxicité.



Côte d'Ivoire: Corniche, bords de lagune, l'infection sans précédent
En effet, une infection sans précédent est mesurée dans la zone en travaux de la Marina entre la corniche qui relie Adjamé à Cocody et le boulevard lagunaire à hauteur du stade Félix Houphouet Boigny. L'odeur acide dans l'air respiré qui émane de la lagune ou des sédiments soulevés par les travaux d’aménagement fait l'objet aussi bien de préoccupations que de dénonciation. Nous ne comptons plus les appels en ce sens au standard de koaci.com. 

Nous même nous en sommes les premiers témoins et rapporteurs contenu du fait qu'il est difficile de passer outre cette zone parmi les plus fréquentées de la capitale économique. Quand la nuit tombe, l'air est irrespirable. Si rares sont les passants dans cette zone à ces heures du soir, Mardi soir nous nous arrêterons au niveau d'un ancien vestige en bordure de lagune qui abrite les préparatifs d'un feu d'artifice de fin d'année.

Un occidental rencontré sur place, apparemment de l'équipe pyrotechnique témoignera de l'"horreur" nasale. "C'est insupportable, j'ai du mal à tenir" témoignera-t-il. Au constat, la puanteur jadis des abords du café de Rome sont largement dépassée, après moins de 10 minutes dehors sur place des troubles commenceront à nous gagner jusqu'à nous donner l'envie de rendre.

Avant de voir la Marina, c'est dans cette partie infectée d'Abidjan qu'un feu d'artifice est prévu pour jeudi soir, une fête du nouvel an qui se tiendra dans une odeur émergente.

Source: koaci.com

Dior Niang

Mercredi 30 Décembre 2015 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter