Côte d'Ivoire: Michel Gbagbo se dit prêt à œuvrer pour la réconciliation

« Ma libération est un pas positif, c'est incontestable », a déclaré Michel Gbagbo, le fils de l'ex-président ivoirien, après sa mise en liberté provisoire mardi 6 août. L'homme fait partie des 14 personnalités proches de l'ancien président détenues depuis la crise post-électorale et libérées provisoirement. Michel Gbagbo, qui n'a jamais assumé de fonction officielle quand son père était au pouvoir, se dit prêt à oeuvrer pour la réconciliation, qui reste un long processus, dit-il cependant.



Michel Gbagbo à son arrivée au siège du FPI après sa mise en liberté provisoire, mardi 6 août 2013. AFP PHOTO / SIA KAMBOU
Michel Gbagbo à son arrivée au siège du FPI après sa mise en liberté provisoire, mardi 6 août 2013. AFP PHOTO / SIA KAMBOU
Michel Gbagbo

Fils de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo

Nous avons des milliers de personnes en exil, des centaines de comptes bloqués pour des raisons politiques [...] Il y a encore beaucoup de travail à faire pour aller vers la réconciliation. [Mais] tous les citoyens et les personnes de bonne volonté doivent travailler à la paix et à la réconciliation.


Source : Rfi.fr

Dépéche

Vendredi 9 Août 2013 - 09:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter