Côte d'Ivoire: des tirs provoquent la panique à Yopougon

En Côte d'Ivoire, des tirs ont été entendus ce mercredi soir, une heure durant, dans le quartier de Yopougon à Abidjan. Selon le ministre de la Défense, joint par RFI, il s'agirait d'une simple opération de police contre un « fumoir », un lieu de consommation de stupéfiants. Mais les circonstances exactes sont encore floues.



Un soldat ivoirien dans le quartier de Yopougon, décembre 2012. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU
Un soldat ivoirien dans le quartier de Yopougon, décembre 2012. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Les premiers tirs ont éclaté vers 20h près du commissariat du 16e arrondissement de Yopougon. Tous ceux qui étaient encore dehors à cette heure-là ont couru pour regagner leurs domiciles où ils sont restés terrés, a raconté un habitant du quartier. Selon un autre témoin, ces tirs en rafales ont duré un peu plus d’une heure.
 

Le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, a déclaré que tout était parti d’une opération de police contre un lieu de consommation de stupéfiants, un « fumoir » comme on les appelle à Abidjan. Les personnes qui s’y trouvaient possédaient des armes et ont échangé des tirs avec les agents de la police criminelle qui ont ensuite bénéficié de renforts, a précisé le ministre.

Mais des sources au sein des forces de sécurité donnent une autre version. D'après elles, le commissariat du 16e arrondissement de Yopougon aurait été pris pour cible en représailles à une saisie de drogue effectuée durant la journée. Mercredi, en fin de soirée, aucun bilan n’avait encore été communiqué.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Jeudi 5 Décembre 2013 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter