Côte d’Ivoire: en 2020, Guillaume Soro se voit «comme un homme de mission»

Sa parole est rare. Ce matin, Guillaume Soro, le numéro deux ivoirien, s'exprime sur RFI. Au début de cette année, la justice burkinabè a lancé contre lui un mandat d'arrêt pour complicité dans le putsch de septembre 2015. Mais depuis deux semaines, les juges de Ouagadougou ont renoncé. Et aujourd'hui, le président de l'Assemblée ivoirienne ne cache pas son soulagement. Guillaume Soro s'exprime aussi sur son avenir. Vous allez l'entendre, il annonce que, « galvanisé » par le soutien du président Ouattara, il aimerait bien « rempiler » à la fin de cette année au poste de président de l'Assemblée.





Mardi 21 Juin 2016 - 07:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter