Côte d'Ivoire: la coalition au pouvoir s’agrandit avec l’arrivée du PIT

En Côte d’Ivoire, le RHDP, la coalition au pouvoir, continue son périple en tant que parti d’union nationale avec un nouvel arrivant : le Parti ivoirien des travailleurs (PIT). Le parti d’Houphouët-Boigny regroupe déjà deux poids lourds de la politique ivoirienne, le RDR d’Alassane Ouattara et le PDCI d’Henri Konan Bedié ainsi qu’un aréopage de partis comme l’Udpci, le MFA ou l’UPCI.



On est encore loin des grandes manœuvres politiciennes, mais on assiste a quelques mouvements stratégiques qui préfigurent peut-être de ce que seront les législatives de la fin de l’année et du référendum sur la Constitution s’il a lieu avant 2016.
 
« Nous avons fait le choix de nous associer au parti majoritaire par souci d’accompagner le mouvement de reconstruction du pays et par volonté d’apaisement », justifie le président du PIT, Joseph Seka Seka.
 
Ce ralliement peut paraître étrange au sein d’une coalition qui est plus libérale que de gauche, mais pour le leader du PIT, « cette décision transcende les idéologies politiques ». Celui-ci rappelle qu’en 2010, le Parti des travailleurs « avait déjà rallié le candidat du RHDP », lors du second tour de la présidentielle.
 
La coalition est commandée par Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié qui ont parfois du mal à rallier leurs propres cadres à l’idée d’une étiquette unique. Au sein de l’opposition, le FPI est toujours scindé. Mais il a d’ores et déjà annoncé que, « uni ou désuni », il entendait bien reprendre sa place à la chambre des députés.


Source: Rfi.fr


Mercredi 25 Mai 2016 - 07:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter