Côte d'Ivoire: le congrès du PDCI s'ouvre sur fond de dissensions

Le congrès extraordinaire du PDCI s'ouvre à Abidjan ce samedi 28 février. Parti historique de la Côte d'Ivoire, il a pris l'option, par la voix de son président Henri Konan Bédié, de ne pas présenter de candidat à la prochaine élection présidentielle pour mieux soutenir l'allié du RDR Alassane Ouattara. C’est ce qu'on l'on surnomme « l'appel de Daoukro ». Mais ce dernier ne fait pas l'unanimité au sein du parti.



Henri Konan Bédié entouré des membres du comité exécutif du parti lors du 12e congrès du PDCI, en 2013. AFP PHOTO / SIA KAMBOU
Henri Konan Bédié entouré des membres du comité exécutif du parti lors du 12e congrès du PDCI, en 2013. AFP PHOTO / SIA KAMBOU

Plusieurs milliers de participants sont attendus au palais des sports de Treichville. Dès vendredi soir, adhérents, secrétaires exécutifs, membres du bureau politique, membres du comité des sages, ils étaient des centaines venus des provinces pour retirer leurs accréditations au siège du PDCI de Cocody.

Un congrès extraordinaire qui est la conclusion du pré-congrès éclaté dans les régions de samedi dernier et qui a apparemment vu le triomphe des partisans de « l’appel de Daoukro ».

Un appel qui consiste, comme l’a appelé le président Henri Konan Bédié en septembre dernier, à jouer l’union sacrée entre PDCI et RDR en soutenant le candidat déjà déclaré, Alassane Ouattara, dès le premier tour. Face aux contestataires, le porte-parole du PDCI Adjoumani Koabenan, l’a redit jeudi 26 février en expliquant en substance que le candidat du PDCI, et bien, c’était « Alassane Ouattara, un point, un trait ».

Aujourd’hui, le congrès devrait selon toute probabilité, valider l’appel de Daoukro et réduire à néant la résolution du 12e congrès d’octobre 2013, qui avait posé les bases d’une candidature d’un militant actif du PDCI. Il ne devrait même pas y avoir de débat contradictoire à ce sujet puisque les quatre principaux contestataires de cette décision ont annoncé qu’ils ne participeraient pas au congrès.


Rfi.fr

Samedi 28 Février 2015 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter