Côte d’Ivoire: une attaque meurtrière

Une source militaire a annoncé à la BBC la mort de trois personnes, dont deux soldats, dans l’attaque d’un camp militaire par une dizaine d’assaillants, à Grabo, une localité située à moins de 10 kilomètres du Liberia.



Des soldats des FRCI, en septembre 2012 (archives).
Des soldats des FRCI, en septembre 2012 (archives).

Le calme est revenu, selon la même source, qui a fait état d’échanges de tirs ayant duré plus d'une heure.

Le corps de l'un des assaillants tombé lors des affrontements a été retrouvé.

Un habitant de Grabo joint par téléphone par la BBC témoigne: "J’ai entendu des tirs durant la nuit, aux environs de 2h. Des soldats des FRCI (les forces armées ivoiriennes) sont venus à la maison et m’ont demandé d’ouvrir la porte."

"Ils ont constaté que je n’ai pas hébergé d'assaillants chez moi. Ils sont repartis. Nous sommes encore enfermés dans la maison, mon épouse, mes enfants et moi", a-t-il ajouté.


BBC Afrique

Dimanche 11 Janvier 2015 - 11:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter