Côte d'Ivoire: une campagne apaisée à une semaine de la présidentielle

En Côte d'Ivoire, la campagne pour la présidentielle du 25 octobre suit son court plutôt paisiblement, à une semaine du scrutin. Beaucoup d'Ivoiriens, sans doute marqués par la crise de 2010, redoutaient pourtant des débordements. Mais tout juste peut-on signaler quelques frictions entre militants, rien d'alarmant.



La présence d'un certain nombre d'observateurs neutres pendant la campagne et un sérieux renfort de 34 000 militaires et forces des Nations unies ont peut-être contribué à la quiétude de cette campagne. On note cependant, en dépit de ce dispositif, certains candidats victimes de pressions plus ou moins fortes.

L'indépendant Kouadio Konan Bertin se plaint notamment d'avoir vu ses affiches arrachées dans des villes du nord, où ses militants auraient été menacés par d'autres, hostiles à la venue de leur candidat. D'où ce petit rappel à la règle de la porte-parole de la commission électorale indépendante (CEI).

« Il nous revient que les affiches de certains candidats sont déchirées dans certains lieux,dénonce Victoire Alley. Nous appelons nos compatriotes à s'abstenir de tels actes qui ne sont pas démocratiques du tout. Nous rappelons que, conformément aux dispositions légales, tous les candidats ont le droit de battre campagne sur l'ensemble du territoire ivoirien. »

La campagne pour la présidentielle se termine vendredi 23 octobre à minuit, avant un vote qui se tiendra dimanche 25 octobre de 7h à 17h dans le même climat apaisé, espère la CEI.

source:rfi.fr


Dior Niang "Stagiaire"

Samedi 17 Octobre 2015 - 09:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter