Côte d'Ivoire vs Sénégal: Pape Ndiaye Souaré contraint au forfait

Pour les besoins de la préparation du match Côte d’Ivoire- Sénégal du samedi 8 septembre prochain à Abidjan comptant pour les éliminations de la Can 2013, la Tanière n’a pas encore affiché le plein. Sur les 23 Lions attendus, 17 ont foulé hier, mardi 4 septembre, la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor. Victime d’une fracture, l’arrière gauche Pape Ndiaye Souaré a été toutefois contraint de déclarer forfait pour le reste de la préparation. En marge de cette 2e séance d’entraînement des Lions, un montant de 2 150 000 F Cfa a été dégagé par les Fédérations sénégalaise et camerounaise de football pour venir en aide aux sinistrées des inondations.



Côte d'Ivoire vs Sénégal: Pape Ndiaye Souaré contraint au forfait
Dix-sept (17) joueurs ont participé hier  à la deuxième séance d’entraînement préparatoire de leur match contre la Côte d’Ivoire comptant pour les éliminatoires de la Can 2013.  Joseph Koto doit toutefois se passer des services de l’arriére gauche qui définitivement  forfait pour le match contre la Côte d’Ivoire. Mais aussi l’attaquant Moussa Sow qui a été contraint à un repos de 48 « Pape Ndiaye Souaré est arrivé en regroupement  avec une fracture non déplacée qui nécessite du repos. Moussa Sow est arrivé avec une lésion musculaire et après une Irm (imagerie à résonance magnétique). Ill a été décidé de lui faire observer un repos », a précisé le Professeur Fallou Cissé, médecin des Lions. L’objectif de faire un bon résultat le samedi 8 septembre, au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan reste au dessus de tout pour le capitaine des « Lions ». « La Côte d’Ivoire est considérée comme le favori du match mais elle devra démontrer sur le terrain que c’est bien le cas », a déclaré Papis Demba Cissé au terme de la séance.

A l’image de ses coéquipiers, l’attaquant de Newcastle se dit  prêts à jouer sans complexe  et d’être à la hauteur de l’adversaire. « Il  n’y a pas de petite équipe. On ne va pas regarder les adversaires faire ce qu’ils veulent. Nous avons des atouts à faire valoir » a-t-il poursuivi

 Les poulains de Joseph Koto ont ainsi insisté sur  la vivacité et la maîtrise du ballon. Un exercice qui doit certainement être précieux en vue de la double confrontation qualificative à la Can.
« Je pense que la qualification commence en Côte d’Ivoire, on donnera le meilleur de nous-mêmes pour essayer de décrocher la qualification » a martelé le sélectionneur national, Joseph Koto.

«Ce sera un match d’homme et il faut aller le disputer et y revenir avec un résultat positif. Ils sont conscients des grandes difficultés avec les inondations. C’est une motivation supplémentaire pour faire un bon match contre la Côte d’Ivoire » a-t-il poursuivi.

. En marge de la séance d’entrainement, un don de 2 150 000f Cfa a été effectué par les « Lions » du Sénégal et les « Lions » Indomptables du Cameroun, pour venir en aide les sinistrés des inondations.   Les Lions vont quitter Dakar jeudi matin en direction d’Abidjan où aura lieu le match Côte d’Ivoire-Sénégal comptant pour la manche aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013En plus de sa contribution de 500.000 Fcfa, la délégation camerounaise a remis aux sinistrés un lot de maillots et de  ballons dédicacés par les joueurs..  En préparation sur les installations de Dakar Sacré Cœur, le Cameroun, on le rappelle, doit disputer  samedi à Praia, son match aller contre le Cap-Vert. Ce sera également pour le compte des éliminatoires de la CAN 2013

REACTIONS…

Ricardo Faty
« Je ne crains pas la Côte d’Ivoire »
« Je suis en forme et je pense que mes copains sont dans le même état. Je ne crains pas la Côte d’Ivoire malgré qu’ils ont des joueurs de classe mondiale. Je promets que vous suivrez un bon match.»

Ferdinand Coly,
« Bien gérer l’aller pour bien finir le retour»
« L’essentiel est de pouvoir finir le travail. On va faire avec les moyens du bord en tirant le meilleur possible avec les joueurs. C’est un match aller-retour, il faut bien gérer l’aller pour bien finir le retour. C’est une confrontation ouverte, du 50/50. Le favori reste la Côte d’Ivoire, mais on va jouer sur notre mobilité parce que c’est un adversaire à abattre. La défense, c’est un secteur de remaniement. C’est une base et la charnière d’une équipe. Les fondations doivent être solides pour bâtir une équipe.  C’est peu de temps pour tirer une meilleure équipe possible. J’espère que les joueurs sortiront un gros match, ils ont leur partie à jouer. »

Ousmane Mané,
« Je sais ce qui nous attend »
« Je suis très concentré sur le match et je sais ce qui nous attend et concernant…Je suis contacté par Marseille. »

Ousmane Barry, défenseur
« C’est la même chose, Drogba et Souarez »
« Si on est solidaire tout se passera bien. Mentalement, on est prêt. On a joué beaucoup de matchs de ce genre. Il y a des joueurs qui ont joués contre le Cameroun ici et à l’extérieur. C’était un match très difficile. Didier Drogba et le Mexicain Souarez ont joué dans le même championnat ».
 
Source : Sudonline


Mercredi 5 Septembre 2012 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter