Coup contre coup: Macky active la Cour des comptes pour fouiller la gestion de Nafi Ngom Keïta

L’ex présidente de l’Ofnac doit avoir du souci à se faire car après son limogeage, elle est dans le collimateur de la Cour des comptes. L’Etat est déterminé aussi à faire face à Mme Nafi Ngom Keita qui a saisi la Cour suprême pour contester son limogeage, l’Etat de son côté a décidé d’activer l’Inspection générale d’Etat (IGE) pour aller fouiller dans la gestion de l’institution qu’elle a dirigée.



Coup contre coup: Macky active la Cour des comptes pour fouiller la gestion de Nafi Ngom Keïta
C’est peut-être l’acte II posé par l’Etat du Sénégal qui est décidé à faire face à l’ex présidente de l’Ofnac qui après son départ forcé à la tête de l’institution a saisi la Cour suprême pour contester son, limogeage qui selon certains sachant en droit n’a pas respecté les délais.

Autant dire que cette affaire est partie pour faire des vagues. Et l’État a chargé la Cour des comptes d’aller fouiller les trois années de gestion de Mme Nafi Ngom Keita passée à la tête de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), informe le journal Observateur. Le mandat de la désormais ex-présidente de l’institution, officiellement arrivé à terme au mois de juillet dernier, n’a pas été reconduit.

Selon toujours le  journal, la machine a été mise en branle pour permettre à la nouvelle présidente la magistrate Seynabou Ndiaye Diakhaté d’avoir un tableau de bord pour bien mener la mission qui lui est confiée.

D’ailleurs certaines sources renseignent que la Cour des comptes va éplucher tous les dossiers notamment la grille salariale de l’Ofnac, les conditions de recrutement des agents, les frais de mission et la conduite des dossiers pour lesquels l’Office a été saisi et qui n’ont pas connu de suite.

Khadim FALL

Jeudi 4 Août 2016 - 09:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter