Coup d’Etat avorté au Burundi, l'allocution du président attendue

La tentative de coup d'Etat a fait long feu. Deux jours après l'annonce de la destitution du président Pierre Nkurunziza, et après de violents combats dans la capitale Bujumbura, trois des officiers putschistes ont annoncé leur reddition et ont été arrêtés vendredi 15 mai. Parmi eux, l'ancien ministre de la défense Cyrille Ndayirukiye.

Leur leader, le général Godefroid Niyombar, a lui aussi annoncé à l'Agence France-Presse qu'il se rendait, mais son sort demeurait incertain, comme le relève l'envoyé spécial du Monde sur place :




Le monde.fr

Vendredi 15 Mai 2015 - 12:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter