Coup d’envoi du Fespaco

Au moins 85 films sont sélectionnés pour la 24e édition du Fespaco, qui démarre ce samedi à 16h GMT.



Parmi les films en compétition se trouve "Timbuktu" du Mauritanien Abderrahmane Sissako.

Pour la première fois, des cinéastes de la diaspora africaine vont disputer l’Etalon d’or de Yennenga, la plus grande récompense du Fespaco, le plus grand festival de cinéma du continent.

Vingt films sont en compétition pour cette distinction.

Cette année, le Fespaco enregistre une autre innovation : la création du Prix Thomas Sankara, qui fut président du Burkina Faso, de 1983 à 1987.

Cette distinction créée par la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs va récompenser un court-métrage qui "célèbre la créativité et l’espérance panafricaines" incarnées par Thomas Sankara.

Elle sera dotée de trois millions de francs CFA.

Le Fespaco 2015 prendra fin le 7 mars. Le Sénégalais Alain Gomis avait remporté l'Etalon de Yennenga lors de la dernière édition, en 2013, avec son film "Tey".

La première édition du Fespaco a eu lieu en 1972.


BBC Afrique

Samedi 28 Février 2015 - 14:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter