Coup du monde 2014, demi-finales : L'Allemagne humilie le Brésil (7-1) et jouera la finale

L'Allemagne a corrigé le Brésil (7-1) en demi-finale de la Coupe du monde, mardi, à Belo Horizonte. Le plus gros écart de l'histoire à ce stade de la compétition. La Nationalmannschaft affrontera l'Argentine ou les Pays-Bas en finale, dimanche.



Cette claque restera gravée dans les mémoires brésiliennes. Et dans l'histoire du football. Le Brésil a subi une incroyable humiliation face à l'Allemagne (7-1) mardi, en demi-finale de "sa" Coupe du monde, sous les yeux de son public totalement abasourdi à Belo Horizonte. Le plus gros écart de l'histoire à ce stade de la compétition. La Nationalmannschaft s'en est donné à cœur joie, trouvant les filets du pauvre Julio Cesar à cinq reprises dans la première demi-heure du match par Thomas Müller (11e), Miroslav Klose (23e), Toni Kroos (24e, 26e) et Sami Khedira (29e), avant de ponctuer son festival par un doublé d'André Schürrle (69e, 79e). Oscar a réduit l'écart en fin de match, sous les sifflets des supporters brésiliens dépités (90e). Elle rencontrera dimanche le vainqueur de Pays-Bas – Argentine au Maracana (mercredi, 22h00) pour tenter d'enlever son quatrième titre mondial.
En l'espace d'une demi-heure, le Brésil a vécu le pire calvaire de son histoire. Orpheline de Thiago Silva, sa défense a affiché des lacunes parfaitement exploitées par l'Allemagne. Libre de tout marquage sur un corner de Toni Kroos, Thomas Müller a donné le ton en ouvrant le score sans difficulté (1-0, 11e). L'attaquant du Bayern Munich a eu tout son temps pour ajuster une reprise du plat du pied à bout portant, face à un Julio Cesar abandonné, pour inscrire son cinquième but dans la compétition, et déjà le dixième de sa jeune carrière en Coupe du monde. Le gardien brésilien n'allait pas trouver plus de soutien par la suite. Bien au contraire.
Thomas Müller (Allemagne) buteur face au Brésil
Thomas Müller (Allemagne) buteur face au Brésil - AFP

Sept minutes de cauchemar le Brésil

La suite, ce sont sept minutes de cauchemar total pour le Brésil. Un laps de temps durant lequel l'attaque allemande est entrée dans la surface brésilienne comme dans du beurre, avec une simplicité déconcertante. Miroslav Klose a pu s'y reprendre à deux fois pour tromper Julio Cesar après une jolie combinaison entre Toni Kroos et Thomas Müller (2-0, 23e), Kroos a marqué du gauche sur un centre de Lahm qui a traversé toute la défense (3-0, 24e) avant de s'offrir un doublé sur un service de Sami Khedira, suite à un ballon perdu par Fernandinho (4-0, 26e). Khedira a fini d'enterrer les Brésiliens après un une-deux avec Özil, au cœur d'une défense auriverde toujours apathique (5-0, 29e).

eurosport.fr

Mercredi 9 Juillet 2014 - 10:50