Coupe du Monde clubs: le Bayern passe la cinquième !

Le Bayern Munich a assumé son statut pour remporter son premier Mondial des clubs samedi contre le Raja Casablanca (2-0). C'est le cinquième trophée des Bavarois en cette année 2013.



Coupe du Monde clubs: le Bayern passe la cinquième !
Ça fait donc cinq. Le Bayern Muncih a conclu son année 2013 avec un cinquième trophée après la Bundesliga, la Coupe d’Allemagne, la Ligue des champions et la Supercoupe d’Europe. Ce Mondial des clubs, le premier au palmarès du club allemand, n’était pas le plus difficile à gagner tant les Bavarois ont paru au-dessus cette semaine au Maroc. Après avoir nettement battu Guangzhou mardi en demi-finale (3-0), le Bayern a maîtrisé le Raja Casablanca (2-0) et la ferveur qui accompagnait l’équipe marocaine depuis mercredi et sa victoire contre l’Atlético Mineiro (3-1). Au bout de sept minutes, le Marrakech Stadium faisait bien moins de bruit qu’au coup d’envoi. Une première douche froide venait de couler dans le dos des hommes de Benzarti. Oublié sur un corner, Dante a pu tranquillement battre Askri après un service de la tête de Jerome Boateng.
Le Raja Casablanca manque deux belles occasions.

 
Avec un côté gauche comme souvent très animé par la paire composée de David Alaba et Franck Ribéry, les Allemands ont continué de pousser pour se mettre à l’abri. Un énième débordement de l’Autrichien a permis à Thiago Alcantara de se retrouver seul à l’entrée de la surface pour enrouler parfaitement son ballon (22e). Il a donc fallu moins d’une demi-heure à Munich pour sécuriser ce match et ce trophée. Dominatrice, parfois facile, l’équipe de Pep Guardiola a connu une belle frayeur quand Manuel Neuer a totalement manqué sa relance au pied. Mais la frappe de Chtibi a seulement frôlé le montant du but (38e). En fin de match, Neuer a dû s’employer devant Mabide. Sur le deuxième ballon, Moutaouli a manqué le cadre (84e) alors que le but était ouvert.

 
Lors de sa première saison à Barcelone, Pep Guardiola avait conduit le Barça à un sextuplé historique. Il n'a pas conduit le club allemand, qu'il a récupéré auréolé de trois titres cet été à la suite de Jupp Heynckes, à une telle performance en perdant la Supercoupe d'Allemagne contre Dortmund en début de saison. Mais le Bayern, solide leader de Bundesliga – où Leverkusen et Dortmund ont encore perdu samedi -, et premier de sa poule en Ligue des champions, va tout de même passer de très bonnes fêtes avant d’attaquer 2014.

Francefootball

Dimanche 22 Décembre 2013 - 02:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter