Coupe du monde 2014: l'exploit de la France face à l’Espagne

L’équipe de France de basket-ball a réussi un exploit en battant celle d’Espagne (65-52), hôte de la Coupe du monde 2014, en quarts de finale du tournoi, ce 10 septembre à Madrid. En demi-finales, le 12 septembre, les « Bleus » défieront la Serbie.



L’équipe de France de basket-ball a réussi un nouvel exploit, un an après avoir décroché le premier titre européen de son histoire. Les Français ont écarté l’Espagne, deuxième meilleure nation de la planète et hôte de la Coupe du monde 2014, ce 10 septembre à Madrid. Ils se sont imposés 65-52 en quarts de finale du Mondial 2014, alors qu’ils avaient lourdement chuté face à ces mêmes Espagnols au premier tour (88-64).

Des Espagnols méconnaissables en première période

En première période, les « Bleus » tiennent tête (28-35 à la mi-temps) et dominent même leurs adversaires, inhabituellement fébriles au tir à 3 points. La machine espagnole est grippée.

Les Français s’offrent ainsi le luxe d’être dominateurs au rebond, malgré la taille supérieure des joueurs adverses. Le capitaine Boris Diaw est omniprésent, avec 8 points et sa traditionnelle polyvalence.

 
 

Après 20 minutes plutôt ternes, les Ibères haussent toutefois leur niveau défensif. Sur le parquet, le ton monte ainsi d’un cran. L’intérieur français Florent Piétrus écope d’une faute technique pour avoir bousculé l’arrière Sergio Llull (26e). Dans la foulée, l’Espagne reprend l’avantage au score et aborde le dernier quart-temps avec un petit point d’avance (43-42).

 
 

La jeunesse française se révèle

Les « Tricolores » ont laissé passer l’orage. Ils montent à leur tour en pression durant le dernier quart temps, avec 4 points consécutifs inscrits par Evan Fournier, un panier à 3 points de Diaw et un contre magistral de l’intérieur Rudy Gobert face à Pau Gasol, le joueur vedette de l’équipe d’Espagne.

Le meneur de jeu Thomas Heurtel est le héros de la fin de rencontre, avec 9 points inscrits lors des 10 dernières minutes, dont un tir à 3 points décisif.

Fournier, Gobert, Heurtel : la jeunesse française a balayé les derniers espoirs espagnols et déjoué tous les pronostics. C’est bien l’équipe de France qui défiera la Serbie en demi-finale de la Coupe du monde 2014, le 12 septembre à Madrid.


Rfi.fr

Jeudi 11 Septembre 2014 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter