Coupe du monde: les stars, les absents et les polémiques chez les favoris



haque sélectionneur a remis lundi soir la liste officielle des 23 joueurs qu'il souhaite emmener au Mondial. Ce qu'il faut retenir de la composition des équipes qui visent le titre. Brésil
Les stars seront présentes pour défendre les couleurs du pays hôte. Défendre, c'est le mot qui convient puisque pour une fois, les meilleurs joueurs brésiliens sont des défenseurs avec Thiago Silva, Marcelo, Daniel Alves ou le néo-parisien David Luiz. Offensivement, la Seleção peut tout de même compter sur le Barcelonais Neymar.
Les absents de la sélection de Scolari sont à chercher du côté de Paris. Marquinhos ne fait pas partie du groupe élargi, Lucas de son côté est tout de même réserviste. Des choix dictés par un réservoir de joueurs pléthorique, au point qu'une équipe des non-sélectionnés brésiliens ressemblerait à quelque chose.
La polémique, tourne autour de l'absence des joueurs historiques comme Kaka et surtout Ronaldinho. D'autant que le Brésil manque d'une "touche samba" dans ses joueurs offensifs. Il semble que cette décision du sélectionneur soit avant tout pour des raisons extra-sportives. Pas de quoi véritablement créer des tensions entre les supporters et Scolari qui bénéficie d'un statut d'intouchable depuis son Mondial gagné en 2002.
L'Argentine
La star est bien entendue Lionel Messi. Mais le quadruple Ballon d'or n'est pas la seule vedette offensive, puisqu'il peut s'appuyer sur Aguero, Di Maria ou Higuain. Défensivement en revanche, l'Albiceleste est plus friable malgré la présence de Mascherano.
L'absence d'Ever Banega est surprenante. Joueur irrégulier, il faisait pourtant régulièrement partie des appelés du sélectionneur Alejandro Sabella.
La polémique concerne l'attaquant Carlos Tevez, écarté pour son comportement en dehors du terrain. Véritable star dans son pays, au point d'être surnommé "joueur du peuple", les supporters n'hésitent pas à brandir des pancartes pendant les matchs de la sélection

lexpress.fr

Mercredi 4 Juin 2014 - 15:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter