Coups mortels à la mairie Sicap-Mermoz-Sacré Coeur: Pressé d’en découdre, Barthélémy Dias dépose une demande pour la levée de son immunité



Coups mortels à la mairie Sicap-Mermoz-Sacré Coeur: Pressé d’en découdre, Barthélémy Dias dépose une demande pour la levée de son immunité
Ladite demande se trouve présentement sur la table de Moustapha Niasse, président de la représentation nationale. Selon le maire de Sicap-Mermoz-Sacré Cœur, il ne s’agit pas de perdre du temps car les événements se sont passés bien avant son arrivée à l’hémicycle en tant que député.

 
L’affaire dite de l'attaque mortelle de la mairie Sicap-Mermoz-Sacré Coeur, remonte au 22 décembre 2011. Suite à la visite surprise de nervis, Barthélémy Dias dégaine son arme et tire des coups de feu. Il s’en suit la mort de Ndiaga Diouf, l'un des nervis. Le dossier loin d’être clos, le Doyen des Juges d’Instruction (DJI) a dernièrement envoyé une ordonnance de clôture au ministère public. Mahawa Sémou Diouf a demandé à ce que le fils de Jean Paul Dias, l’allié du président Sall soit poursuivi devant le Tribunal correctionnel pour coups mortels.

 
L’accusé ayant pris les devants, au parquet d’organiser le procès tel que le souligner le DJI dans son ordonnance. 


Mardi 27 Mai 2014 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter