Coupures d'électricité: faux procès contre la SAR et contre-vérités, voilà comment on se paye la tête des populations



Coupures d'électricité: faux procès contre la SAR et contre-vérités, voilà comment on se paye la tête des populations
Tout ne semble pas juste dans cette histoire de la recrudescence des coupures d'électricité. Le ministre de l'Énergie est très remonté contre le directeur de la Société nationale d'électricité, Pape Dieng. D'ailleurs, il était convoqué en même temps que le directeur général de la Société Africaine de Raffinage (SAR). Selon le directeur de la SENELEC, si Dakar est plongé dans le noir, c'est parce que la SAR a fourni du mauvais fuel à Kounoune Power. Selon "Libération", cette déclaration est fausse et inélégante pour deux raisons. Le fuel fournit a été certifié conforme. Il faut rappeler que la SAR est en arrêt métal pour la vérification des ses installations, n'empêche qu'elle a importé du fuel pour permettre aux machines de la SENELEC de tourner. D'ailleurs, les autres centrales alimentées par le même fuel continuaient à tourner.


L'autre raison est que le contrat qui lie la SAR à la SENELEC stipule que la dette de sa boite ne doit pas dépasser 6 milliards de F CFA. Or, à ce jour, la SENELEC doit 49 milliards de F CFA à la SAR. Ce, au moment où le gouvernement fait des promesses et accuse le régime Wade. Le Premier ministre, Aminata Touré, interpellée sur la question des coupures répétitives de l'électricité et de l'eau, a tenté de dédramatiser la situation. « Il est vrai qu'il y a des coupures, mais vous conviendrez avec moi, qu'à un moment donné, il faut bien faire la maintenance des installations. Donc, tout ce que je peux dire, c'est que ce sont des pannes qui n'ont rien à voir avec ce que l'on a vécu ici sous l'Ancien Régime », lance-t-elle. 


Pour conclure ses explications, elle rappelle que le président a fait des efforts dans ce domaine. « Il y a des programmes en cours et nous comptons acheter à la Mauritanie de l'électricité. Il y a d'autres programmes avec le gaz pour nous permettre de connaitre des lendemains meilleurs », dit le Premier ministre.
 


Mercredi 25 Juin 2014 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter