Cour d’appel de Dakar : Bokk Gis Gis demande l’interdiction des images de Macky Sall dans la campagne électorale

La coalition Bokk Gis Gis a déposé mardi une requête auprès du premier président de la Cour d’appel de Dakar, réclamant l’interdiction de la diffusion des images de la participation du président de la République Macky Sall à la campagne électorale pour les élections législatives du 1er juillet, annonce son directeur de campagne dans un communiqué.



Cour d’appel de Dakar : Bokk Gis Gis demande l’interdiction des images de Macky Sall dans la campagne électorale
‘’La coalition Bokk Gis Gis demande l’interdiction de la diffusion de toute image du président de la République participant à cette campagne et le retrait de tous les supports utilisant son image et celles d’autres responsables politiques non candidats aux élections législatives’’, indique Abdou Fall, cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Selon Bokk Gis Gis, la présence du chef de l’Etat sur les affiches de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) constitue ‘’une rupture de l’égalité entre les listes et les candidats aux élections législatives du 1er juillet prochain et une violation manifeste et flagrante de la Constitution en ses articles 37, 38 et 42, ainsi que des dispositions du Code électoral, notamment l’article LO 125’’.

‘’Les images de Monsieur Macky Sall, président de la République et d’autres responsables politiques de la coalition Benno Bokk Yaakaar, non candidats à ces élections, apparaissent sur les affiches implantées à l’échelle nationale’’, ajoute le communiqué.

Des images présentes ‘’sur divers supports de communication’’ placés par la loi sous l’autorité du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), en période électorale, ‘’sont diffusées dans le journal de la campagne électorale de la Radiotélévision sénégalaise (RTS)’’, selon Bokk Gis Gis.

Dans le texte, la coalition de Pape Diop a d’ores et déjà alerté, mardi par courrier, la Commission électorale nationale autonome (CENA) et le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) sur ce qui constitue ‘’des violations flagrantes des textes en vigueur’’.

‘’La coalition Bokk Gis Gis demande donc à la CENA et au CNRA de prendre les mesures appropriées, afin de faire respecter la loi’’, lit-on dans le texte.


Mercredi 20 Juin 2012 - 01:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter