Cour d’assises de Thiès : Penda Niang explique comment elle a tué ses jumeaux juste après la naissance



Cour d’assises de Thiès : Penda Niang explique comment elle a tué ses jumeaux juste après la naissance
Les horribles faits ont eu lieu le 16 décembre 2009 au quartier relais 82 sis à Mbour. Penda Niang qui a caché son état de grossesse à tout le monde, y compris sa mère avec qui elle partage une chambre dans la maison, a accouché sans assistance de jumeaux : Un garçon et une fille. Après les avoir tués, elle les a placés dans un seau qu’elle a déposé dans un bâtiment en construction. C’est un coup de fil anonyme qui a mis la puce à l’oreille de la police de Mbour qui a débarqué sur les lieux et trouvé Penda Niang dans la cour de la Maison à côté d’une bassine contenant des pagnes tachetés de sang.

Tant à l’enquête préliminaire que devant le juge d’instruction, elle a avoué les faits. Donnant les détails à la Cour d’assises de Thiès, Penda Niang vendeuse de fruits à la gare routière de Mbour, a affirmé avoir étranglé le bébé de sexe féminin avec une écharpe pour éviter que ces cris n’alertent les voisins. Elle a ensuite tiré le garçon de toutes ses forces pour lui occasionner des blessures au niveau du cou pour le tuer.

Condamnée à dix (10) ans de travaux forcés, l’accusée âgée de 28 ans, note la presse du jour, comparaissait pour la seconde fois en cinq (5) ans pour infanticide. Mais, après avoir purgé un peu plus de la moitié de la peine, elle avait bénéficié de la grâce présidentielle. Quand on a lui montré les photos de ses jumeaux morts, Penda Niang n’a pas pu retenir ses larmes. 

Dié Ba

Mercredi 22 Janvier 2014 - 13:05




1.Posté par pisamba le 22/01/2014 17:02
elle risque de ne plus bénéficier de la grâce présidentielle!!!
Quelle monstre!!! que Dieu me pardonne!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter