Cour d'assises ou Tribunal correctionnel ? Cheikh Béthio fixé sur son sort le 27 février

Le 27 février sera un jour crucial pour le guide des « Thiantacounes ». Retenue par la Chambre d’accusation pour statuer sur l’appel interjeté par les avocats de Cheikh Béthio Thioune, il s’agira pour les sages de la Cour d’appel de décider si le poursuivi dans le cadre du double meurtre de Bara Sow et d’Ababacar Diagne et ses coinculpés seront traduits devant la Cour d’assises ou au Tribunal correctionnel.



La Chambre d’accusation rouvre le dossier du double meurtre de Bara Sow et Ababacar Diagne en date de 2012.  Cheikh Béthio Thioune t Cie seront fixés sur leur sort ce 27 février. Suite au recours introduit par les avocats du guide contre l’ordonnance de renvoi du Doyen des juges d’instruction, la juridiction du second degré va décider s’ils seront traduits devant la Cour d’assises. Ce, conformément à l’ordonnance du juge d’instruction ou s’ils vont comparaitre devant une juridiction correctionnelle.


Selon des sources proches du dossier dans les colonnes du journal « l’as », la décision tant attendue ne concerne que Cheikh Béthio Thioune et une quinzaine de « Thiantacounes », le chauffeur du cheikh ayant bénéficié pour sa part d’un non lieu. Ses avocats en quête du même non lieu pour Cheikh Béthio Thioune, ce dernier qui est en liberté provisoire pour raison de santé, se trouve présentement en France pour des soins. 


Samedi 22 Février 2014 - 09:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter