Couverture médiatique de l’élection du HCCT : Le CNRA rappelle aux médias les règles d’équité et d’équilibre

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) prend les devants pour éviter les dérapages qui avaient notés dans la couverture médiatique lors du dernier référendum. Ainsi le Cnra invite les médias à se conformer aux règles d’équité et d’équilibre entre les différents candidats ou listes à la prochaine élection des Hauts conseillers des collectivités territoriales.



Couverture médiatique de l’élection du HCCT : Le CNRA rappelle aux médias les règles d’équité et d’équilibre
La structure dirigée par le journaliste Babacar Touré ne veut pas voir  le même scénario  de celui du référendum se reproduire avec les médias. Et, en prélude à l’élection des Hauts conseillers des collectivités territoriales prévue le 4 septembre 2016, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel souhaite une couverture médiatique sans manquements.

Dans un communiqué , le CNRA, a rappelé ce que doit être l’attitude des médias avant et pendant ce scrutin. Pour la période de la précampagne, c’est-dire le moment précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés, précise la note.
 
Le communiqué énumère d’ailleurs les actes de propagande électorale déguisée. Il s’agit de toutes manifestations ou déclarations publiques de soutien à un candidat ou à un parti politique ou coalition de partis politiques, faites directement ou indirectement par toute personne ou association ou groupement de personnes, quels qu’en soient la qualité, la nature ou le caractère ».
 
Pour ce qui est de la période de campagne, celle-ci est ouverte 7 jours avant le scrutin (28 août 2016 à 0 heure). Elle prend fin à l’avant-veille du scrutin à minuit (2 septembre 2016 à minuit).

S’agissant l’équilibre et l’équité dans la couverture de ce scrutin,  le communiqué du CNRA rappelle que « Les médias publics ou privés de l’audiovisuel, de la presse écrite ou utilisant tout autre support qui traitent de la campagne, sont tenus au respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats ou listes de candidats pendant la campagne électorale », indique le CNRA.
 
De même après la fermeture officielle de la campagne électorale (l’avant-veille du scrutin à minuit), il est interdit aux médias la diffusion de toute propagande électorale la veille et le jour du scrutin.
 
Cette couverture médiatique concerne pratiquement tous les genres journalistiques (débats, interviews, communiqués et revues de presse).
 
Le Cnra met en garde les acteurs des médias et appelle à l’esprit de responsabilité de tous les acteurs, insiste sur le caractère spécifique de la radio rurale. «S’agissant du cas spécifique de la radio communautaire, elle ne peut, en aucun moment, diffuser des informations, messages ou débats à caractère politique » sur cette campagne électorale, conformément aux cahiers de charge régissant son fonctionnement.

Khadim FALL

Samedi 13 Août 2016 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter