Craignant une annulation des progrès réalisés dans les OMD, la CCA invite le Japon à rétablir son engagement



Craignant une annulation des progrès réalisés dans les OMD, la CCA invite le Japon à rétablir son engagement
La Commission Civique de l’Afrique (CCA) qui a pris part à la troisième réunion Ministérielle de suivi de la TICAD qui s’est déroulée à Dakar les 01 et 02 Mai 2011, a exprimé ses craintes de voir une annulation des progrès réalisés dans l’atteinte des Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD) avec la réduction de l’APD du de 10% et la suspension de sa contribution au Fonds Mondial.
«Bien que nous comprenions les raisons qui fondent la décision du Japon qui doit reconstruire de vastes zones dévastées, nous craignons que la suppression de ce financement n’annule les progrès réalisés dans l’atteinte des OMD» a indiqué le Président de la CCA, Mr Gustave Assah. Ce dernier a, d’ailleurs, invité «le gouvernement du Japon à envisager de rétablir l’engagement de 2009 à contribuer au Fonds Mondial et à reconsidérer sa décision de réduire son APD de 10%».

En 2009, le gouvernement du Japon avait promis de doubler son APD et à accroitre de 25% les financements destinés au fonds Mondial, conformément à l’engagement pris par le Premier Ministre Naoto Kan de contribuer à hauteur de 800 Millions de dollars US au cours des années à venir. Selon Mr Assah, le gouvernement du Japon a tenu cet engagement jusqu’en mars 2011 avant d’annoncer une réduction de son APD de 10% et la suspension de sa contribution au Fonds Mondial.

Par ailleurs, afin d’accélérer les efforts pour atteindre les OMD durant les 4 années restantes d’ici à 2015, la Commission Civique de l’Afrique (CCA) a adressé les messages suivants aux acteurs du processus de la TICAD afin qu’ils s’engagent à «renforcer le soutien à l’Afrique dans ses efforts de bonnes gouvernance, de démocratisation, de transparence et de responsabilité mutuelle, principe fondamentale de la déclaration de Paris, de Soutenir l’Afrique à travers l’aide au développement pour qu’elle puisse faire à son déficit alimentaire, à la crise des prix des denrées de premières nécessités, à travers ces 3 principales priorités que sont : l’Agriculture, la gouvernance démocratique et le renforcement des capacités et enfin à augmenter leurs contributions au Fonds Mondial afin qu’il puisse répondre aux besoins de financement de 2011 à 2013 et maintenir sa stratégie basée sur la demande».

Le Président de la CCA a, toutefois, fait comprendre que pour atteindre les OMD à l’horizon 2015, la TICAD doit initier la mise en œuvre de «nouvelles stratégies» qui sont nécessaire pour accélérer les réalisations durant les 4 années restantes.


Papa Mamadou Diéry Diallo

Lundi 2 Mai 2011 - 18:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter