Crash au Sinaï : Le Caire dément l'EI

Le Premier ministre égyptien a démenti les revendications de l'Etat islamique qui affirmait avoir abattu l'Airbus A-321 au-dessus du Sinaï.



Crash au Sinaï : Le Caire dément l'EI

Les enquêtes se poursuivent pour déterminer les causes de ce crash de l'appareil de la compagnie russe Kogalymavia samedi, tuant 224 personnes à son bord.

Mais Sherif Ismail a indiqué qu'une panne technique serait la cause la plus probante de cet accident, balayant du revers de la main les affirmations des islamistes.

Des djihadistes égyptiens affiliés à l'EI ont affirmé avoir abattu l'appareil en représailles à l'intervention militaire russe en Syrie.

Le ministre russe des Transports Maxime Sokolov a également rejeté cette revendication. Selon M.Solokov, les Egyptiens "ne disposent d'aucune information qui confirmerait de telles insinuations".

Les experts en aéronautique sont également sceptiques sur la revendication de l'EI. Ils privilégient d'autres pistes. Notamment la défaillance technique ou une déflagration à bord.

Une enquête a aussi été ouverte en Russie tandis que des enquêteurs de France et d'Allemagne, principaux membres du consortium européen Airbus, sont attendus dimanche en Egypte.

Deuil national et prudence

En Russie, ce dimanche a été déclaré jour de deuil national. Les drapeaux devaient être mis en berne sur les bâtiments officiels et il a été demandé aux chaînes de télévision d'annuler les programmes de divertissement, selon un décret du président Vladimir Poutine diffusé samedi par le Kremlin.

En attendant la fin des enquêtes, certaines compagnies parmi les majors jouent la carte de la prudence. Emirates, Air France et Lufthansa ont décidé de ne plus survoler la Péninsule du Sinaï jusqu'à ce que des informations détaillées sur le crash de l'appareil russe soient disponibles.

source:bbc Afrique


Dior Niang

Lundi 2 Novembre 2015 - 07:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter