Crash d’un avion d’Ethiopian Airlines au large du Liban

Un avion d'Ethiopian Airlines s'est abîmé en mer Méditerranée dans la nuit de dimanche à lundi 25 janvier 2010, peu après son décollage de l'aéroport de Beyrouth. Parmi les 90 passagers du vol 409 à destination d'Addis-Abeba se trouvait l'épouse de l'ambassadeur de France au Liban.



Crash d’un avion d’Ethiopian Airlines au large du Liban
Selon les documents de vol, l'avion comptait 90 personnes. Quatre-vingt-deux passagers et huit membres d'équipage se trouvaient à bord du vol 409 d’Ethiopian Airlines. Une chaîne de télévision libanaise locale avait précédemment fait état de 59 personnes à bord.

Le vol 409 d’Ethiopian Airlines a décollé à 02h10 (00h10 Temps universel) de l’aéroport de Beyrouth à destination d'Addis-Abeba. L'appareil, un Boeing 737-800, a disparu des écrans radar environ cinq minutes après son départ. Selon les premiers témoignages, « une boule de feu » a été aperçue au moment du crash au large du village de Na'ameh, situé à quelques kilomèttres au sud de Beyrouth.

Les opérations de recherches sont en cours, mais de très violents orages frappent la ville depuis le soir du 24 janvier, ce qui ne facilite pas le travail des secouristes.

Il est trop tôt pour déterminer la cause de l'accident. Le ministre libanais des Transports a annoncé l'ouverture d'une enquête. Ghazi Aridi a déclaré que l'appareil transportait 54 Libanais, 22 Ethiopiens, deux Libano-Britanniques, un Libano-Canadien, un Libano-Russe, une Française, un Irakien et un Syrien. L'épouse de l'ambassadeur de France au Liban était à bord de l'appareil, selon un responsable du gouvernement libanais.

Dès l'annonce de la disparition de l'avion, des sauveteurs se sont précipités sur les lieux du crash pour tenter de retrouver des survivants. L’armée libanaise a dépéché sur place ses vedettes de sauvetages et demandé l’aide des navires de la Finul, la Force de maintien de la paix de l’ONU.

Plusieurs hauts responsables libanais et des proches de passagers se sont rendus à l'aéroport international Rafic Hariri.
Source: RFI

RFI

Lundi 25 Janvier 2010 - 09:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter