Crash du vol de Sénégal Air : le dossier de l’Anacim bouclé.

L’enquête sur l’Anacim vient d’être bouclée. C’est d’ans l’affaire du crash du vol de la compagnie privée Sénégal Air qui avait couté la vie à 7 passagers, le 5 septembre dernier. Le dossier a été transmis au Procureur de la République alors que deux enquêteurs français sont à Malabo pour inspecter le Boeing 737 800 de la Guinée Equatoriale impliqué dans l’accident.



Crash du vol de Sénégal Air : le dossier de l’Anacim bouclé.
Le duo composé d’enquêteurs de la Police et de la Gendarmerie sur l’Anacim a été transmis au Procureur de la République. En effet, les enquêteurs qui se sont penchés sur l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie, ont fini d’auditionner neuf (9) membres de cette agence.
Le directeur de l’agence, nous apprend l’Observateur, a été entendu pour la troisième fois avant-hier.

Ces auditions montrent selon une source la détermination des autorités à situer les responsabilités dans ce crash survenu le 5 septembre dernier et qui avait fait sept disparus dont trois Sénégalais, renseigne une source aéroportuaire : «L’enquête sur l’Anacim a été bouclée et le dossier a été transmis au Procureur de la République. Et il y ‘a une forte probabilité que celle sur l’Asecna le soit demain», déclare-t-elle.
 
De leur côté, deux des enquêteurs de la France se sont rendus à Malabo pour inspecter le Boeing 737 800 de la compagnie Equato-guinéenne Ceiba impliquée dans ce crash. Ils auront aussi l’occasion d’auditionner le pilote de l’appareil qui avait pris la fuite, préférant atterrir dans son pays plutôt qu’à Cotonou où il devait se rendre. 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 17 Septembre 2015 - 08:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter