Crise Casamançaise : « La solution viendra de 3 femmes « saltiguées » sérères et une albinos Joola »



Crise Casamançaise : « La solution viendra de 3 femmes « saltiguées » sérères et une albinos Joola »
Vieux de plus d'une trentaine d'années, le conflit Casamançais s'est invité à la cérémonie de « xooy » des « Saltigués ». C'était ce week-end à Fatick. Selon les pensionnaires du centre Malango de Fatick, malgré toutes les initiatives, si la paix tarde à venir, c'est parce que la solution se trouve ailleurs. C'est ce qu'a affirmé Mbaye Gueye Dieng, un Saltigué venu de Dakar. « Pour que la paix revienne dans cette partie sud du Pays, on a fait des sacrifices certes, mais j'affirme que si ce que je dis n'est pas tenu en compte, on ne connaitre pas la paix de sitôt ».


Il suggère à l'Etat d'aller voir Eric Gbadossou (président de l'ONG Prometra International). « Il pourra alors désigner trois femmes « Saltiguées » sérères qui iront ensuite retrouver une de leurs collègues qui est une albinos Diola. Elle attend toujours », renseigne le saltigué. Toujours selon Mbaye Gueye Dieng, elles devront creuser un grand trou dans lequel va être enterré de la glace. « C'est cela la solution pour le retour définitive de la paix en Casamance. Cela fait, s'il n'y a pas de résultat immédiat, je ne réponds plus de mon nom », défie Mbaye Gueye Dieng qui ne manque pas d’indiquer que les sommes colossales dépensées à gauche et à droit ne vont pas régler le problème.

Ibrahima Badiane

Lundi 2 Juin 2014 - 14:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter