Crise Sénégalo-gambienne : La Guinée Bissau asphyxiée

La fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Gambie fait des victimes au-delà de ces deux pays. Et c’est le député bissau-guinéen de la diaspora qui l’a fait savoir hier. Léopold Da Silva qui rencontrait ses compatriotes vivant au Sénégal, à Ziguinchor, a soutenu que certaines denrées commencent à manquer dans son pays.



Crise Sénégalo-gambienne : La Guinée Bissau asphyxiée
 «Nous savons tous que la Guinée Bissau est un pays sous développé. Tous ceux qui vont en Guinée Bissau passent par la Gambie et le Sénégal. Au moment où je vous parle, il y a une pénurie de sucre et de farine là-bas». Ces propos sont de Leopoldo Da Silva, qui rencontrait, à Ziguinchor ce samedi, les Bissau-guinéens vivant au Sénégal.

Et cette situation délétère dans laquelle est plongée son pays fait que le parlementaire appelle les deux chefs d’Etat à normaliser leurs relations : «Je lance un appel au Président Macky Sall en tant que Président de la Cedeao et le Président Yaya Djammeh, pour qu’ils essaient de trouver une solution définitive pour la réouverture de la frontière».

S’adressant aux Sénégalais d’origine Bissau-guinéenne, le député les appeler à œuvrer pour la réélection du Président Macky Sall. Justifiant cet appel, M. Da Silva déclare : «Personne n’était venu nous accompagner à la table ronde à Bruxelles en mai dernier. Mais Macky Sall a accompagné la délégation bissau-guinéenne pour qu’elle puisse avoir des résultats positifs. Et grâce à lui, on nous a triplé, voire, quadruplé la somme que nous avions demandé pour la reconstruction de notre pays».

Poursuivant, il lance : «Le deuxième facteur, c’est le fait qu’il ait supprimé les taxes douanières à la frontière. En lieu et place des 1000 francs Cfa que les Bissau-guinéens paient maintenant, ils casquaient 7000 francs CFA. Et ne serait-ce que pour cela, je lancerai un appel à tous les ressortissants Bissau-guinéens, pour qu’ils appuient son Excellence le Président Macky Sall pour sa réélection lors des prochaines élections».
 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 15 Mai 2016 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter