Crise à l'APR: Comment la CCR risque de voler en éclats ?

Le parti du président Macky Sall en zones troubles. Les sanctions, suite aux locales sont passées par là. En effet, la Coordination des Cadres Républicains (CCR) s'est réunie hier à son siège au Point E (Dakar) pour réfléchir. Les cadres ne s'en cachent pas: la CCR vit la crise la plus grave de son histoire. La rencontre s'est terminée en queue de poisson, le leadership de Thierno Alassane Sall frustre.



Crise à l'APR: Comment la CCR risque de voler en éclats ?
Dans le sillage du directoire national présidé par le président Sall, lui-même, les cadres républicains étaient en conclave hier. Ce, pour réfléchir sur les orientations données face à la montée des périls, la crise universitaire et la stratégie à adopter pour barrer la route au libéraux et Rewmi qui multiplient les attaques contre leur leader, Macky Sall en plus de la mort de l'étudiant Bassirou Faye.  Mais c'est le fiasco du fait que renseigne "Enquête", la rencontre a fini en queue de poisson. Pire la question du leadership de Thierno Alassane Sall est même posée. Certains cadres se disent "frustrés". Au finish, seuls deux (2) points ont finalement pu être discutés: la gestion de la crise universitaire à savoir "la pertinence ou non de limoger Mary Teuw Niane", le ministre de l'Enseignement supérieur, points sur lequel les étudiants et le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SAES) ne badinent même pas; y associant le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo. 


Ce, alors qu'au fonds, soulignent nos confrères, la plupart des présents ne voulaient que revenir sur des discussions allant dans leur intérêt. En termes plus clair: "ce qu’ils ont dans le cœur". A suivre. 


Vendredi 22 Août 2014 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter