Crise à la SUNEOR: les travailleurs passent de 900 à 337 permanents



En plus de sauver la campagne agricole  qui s’annonce, le départ de Jaber et la mise sous administration provisoire de la Suneor va, selon les travailleurs donner un nouveau souffle et un nouvel espoir au personnel. «Le personnel actionnaire de la société à hauteur de 9,04% serait passé de 900 à 337 travailleurs permanents. Des travailleurs qui non seulement ont dû renoncer à leurs avantages sociaux pour maintenir la société en vie, mais aussi et surtout qui peinent à percevoir leur salaires. Et selon leurs représentants à la conférence de presse du samedi, la direction de la Suneor qui leur doit presque 5 milliards de dettes, procède même à la vente de ferrailles pour payer les salaires. D’ailleurs, Samuel Ndour soutient que : « les travailleurs sont presque tous en chômage, sont découragés et ont peur pour leur avenir ».

Convaincus qu’il est « grand temps de faire partir Jaber », les travailleurs ne comprennent pas du tout pourquoi il est toujours aux commandes de la société, après  tout le mal qu’il à causé à l’entreprise, au travailleurs et à l’économie Sénégalaise. « Jaber est un repreneur qui n’a pas du tout respecté ses engagements vis-à-vis  de la Suneor depuis 10 ans. Il avait promis 17 milliards d’investissements, il n’en est rien. Celui qui ne respecte pas ses engagements, on doit le démettre », affirme Samuel Sarr dans « l’As ».


Lundi 19 Octobre 2015 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter