Crise au Burkina Faso : l’Organisation Jeunesse Africaine avertit l’Armée et vote la société civile



Crise au Burkina Faso : l’Organisation Jeunesse Africaine avertit l’Armée et vote la société civile
Suite au renversement de Blaise Compaoré, l'Organisation Jeunesse Africaine s’intéresse à la situation du Burkina Faso. Elle salue avant tout « le courage de la jeunesse burkinabé et le renversement du régime dictatorial de Blaise Compaoré ». Et « lance un appel aux forces de l'opposition et à la société civile ». Afin qu' «elles fassent tout pour protéger la révolution burkinabé en cours en faisant barrage à la tentative de coup d'État militaire qui se dessine à l'horizon et qui a pour effet de protéger les dignitaires de l'ancien régime, de favoriser leur retour aux affaires et de torpiller la construction d'une démocratie véritable au Burkina Faso ».

 
L’organisation Jeunesse Africaine « déclare que seule une personnalité de la société civile dotée de bonne moralité et présentant un consensus national aura la légitimité de diriger la transition » et « appelle l'armée burkinabé, toutes tendances confondues, à rester dans les casernes et à s'occuper uniquement de sa mission de protection des personnes, des biens et du territoire ». La déclaration est signée par Maurice NGUEPE, Secrétaire général de l’organisation dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com. 


Samedi 1 Novembre 2014 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter