Crise au PDS: Modou Diagne Fada et Cie à l'écoute de Wade

Les «réformateurs» du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) sont toujours sur le pied de guerre. Leur leader Modou Diagne Fada refuse de se prononcer sur les questions qui touchent le parti.



Le tonitruant responsable libéral et leader des « réformateurs » du PDS refuse de se prononcer sur les questions brûlantes qui touchent sa formations politique. Sur la faible mobilisation du PDS et de ses alliés du Front Patriotique pour la Défense de la République (Fpdr), lors de leur dernier meeting, Diagne Fada refuse d’en parler pour le moment. Il compte le faire au moment opportun.


«Je n’ai pas encore décidé de parler de ça. Il y a des moments où l’on décide de ne pas évoquer tel ou tel sujet », retorque-t-il. En ce qui concerne la décision de la Cour Suprême de maintenir la condamnation de Karim Wade, le président du conseil départemental de Kébémer refuse également de se prononcer. Il n’a pas voulu non plus confirmer ou infirmer si le fils d’Abdoulaye Wade reste toujours son candidat à la prochaine élection présidentielle. Maintenant Diagne Fada compte parler de cette affaire « les jours ou les mois à venir ». Selon lui, tout dépend de l’évolution du contexte  politique. En tout état de cause, Modou Diagne Fada et ses camarades réformateurs tiennent des rencontres pour affuter leurs armes.


Diagne Fada dans « Enquête », affirme aussi que le pape du « Sopi » ne l'a pas encore contacté pour le règlement des conflits internes au PDS. Un quotidien de la place a mentionné dans son édition d’hier qu’Abdoulaye Wade a annoncé qu’il compte mettre un terme à la crise au sein de sa formation politique. Crise occasionnée par la décision de l’ancien président de la République du Sénégal de se maintenir  à la tête de son parti et la désignation de son fils comme candit du PDS pour les prochaine élection présidentielle.


Samedi 29 Août 2015 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter