Crise au Ps : Jean Paul Dias se prononce

L’arrestation de Bamba Fall continue d’engranger les indignations chez les hommes politiques. Et la dernière en date est l’intervention de Jean Paul Dias qui soutient que la place de l’édile de la Médina n’est pas en prison. Le leader du Bcg s’est aussi prononcé sur la multitude de levée d’immunité parlementaire par les députés. Acte qu’il dénonce vigoureusement.



Crise au Ps : Jean Paul Dias se prononce
Jean Paul Dias s’est prononcé sur la situation qui prévaut au sein du Parti socialiste. En effet, le leader du Bloc des centristes gaïndé (Bcg) qui déplore l’escalade de la tension chez les socialistes est d’avis que «l’implosion du Ps » ne bénéficierait à aucune des franges qui se livrent à une bataille pour son contrôle.

S’agissant de l’arrestation de Bamba Fall, le leader du Bcg soutient qu’il ne doit pas être en prison d’autant plus qu’il bénéficie de la confiance de ses administrés. M. Dias déplore que les affaires du Parti socialiste soient amenées au Tribunal d’autant plus que ce parti dispose de mécanismes permettant de laver son linge sale en famille.

Quant à une probable levée de l’immunité parlementaire d’Aminata Diallo, il se montre indigné par la facilité avec laquelle la 12e Législature s’y adonne, car déjà, 4 députés, dont son fils ont vu leur collègues se prononcer favorablement à cette requête.

 «De 2005 à 2015, le Parlement français a rejeté près de 50 % des demandes de levée d’immunité parlementaire. Quand un Parlement n’est pas godillot ou simple Chambre d’enregistrement, qu’il se tient pour Pouvoir séparé, c’est comme cela qu’il se comporte dans la posture de refus. La classe politique ne sera respectée que si elle se respecte elle-même. Elle doit exiger le respect des élus de base par les autorités administratives déconcentrées, le respect des élus nationaux par les mêmes ainsi que par la Justice car ces élus, eux, respectent les autres. La place des élus n’est pas en prison», a-t-il conclu. 

Ousmane Demba Kane

Mardi 17 Janvier 2017 - 08:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter