Crise dans l’éducation : Les enseignants portent plainte auprès du BIT




 
Le bras de fer entre l’Etat et les Syndicats d’enseignants reprend de plus belle. L’Etat menace de radier les enseignants grévistes qui refusent de se conformer à l'ordre de réquisition à partir de lundi.
Des réquisitions ont été envoyées à près de 5.000 enseignants, dans le but de mettre fin aux nombreuses grèves dans les écoles. Ceux qui ne s’exécuteront pas risquent "la révocation, avec suspension du droit à la pension" quand il s’agit des enseignants fonctionnaires, ou le "licenciement sans préavis" pour les agents non fonctionnaires.

Cette menace brandie par le gouvernement a provoqué la colère des deux confédérations syndicales qui trouvent illégale ces réquisitions. D’ailleurs, ils annoncent leur intention de porter plainte contre le gouvernement du Sénégal auprès du Bureau international du travaille (BIT). 



Dimanche 12 Juin 2016 - 07:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter