Crise dans l'enseignement supérieur, les étudiants républicains recadrent les enseignants



Crise dans l'enseignement supérieur, les étudiants républicains recadrent les enseignants
Crise dans l'enseignement supérieur, les étudiants républicains recadrent les enseignants
La crise notée, ces derniers jours dans les universités publics semble bien préoccuper les étudiants républicains qui appellent les enseignants à une prise de conscience.

Selon Maurice Diomaye Tine et cie, les syndicats d'enseignants doivent faire preuve d'avantage de compréhension et de patriotisme, "les gouvernements fait énormément d'effort pour mettre à l'aise tout le personnel enseignant" ont-ils soutenus.

Et d'ajouter " les revendications sont nombreuse, les attentes sont multiples, mais tout le monde doit garder à l'esprit que le Sénégal doit se construire par ses dignes fils". Maurice Diomaye Tine est d'avis que tout le monde doit comprendre que le rapport à la cité ne doit pas être commercial ou mercantiliste.

Pour lui, le citoyen doit pouvoir accepter les sacrifices que demandent l'émergence économie et le développement social. Dans ce contexte, les étudiants républicains demandent au Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (Saes) de "penser à tous ces enfants qui n'espère qu'en leur sollicitude pour faire de leur avenir une réussite et du Sénégal un pays riche et prospère".

Les étudiants républicains ont indiqué dans un communiqué que le dossier opposant le Saes au ministre de l'enseignement supérieur est certes haut d'importance parce que devant déterminer l'avenir de l'enseignement supérieur.

Mais ils ne manquent pas de mentionner que l'avenir des étudiants est menacé, et le collectif de Meer régionaux d'ajouter " ni la radicalisation encore moins le statuquo ante ne peuvent dessiner un avenir radieux à notre système d'enseignement supérieur et de recherche".

Ainsi, le coordonnateur du collectif propose aux acteurs un dialogue pour trouver une issue heureuse pour un système performant dans l'intérêt des étudiants.


Mercredi 18 Février 2015 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter