Crise dans le système éducatif, le Sudes favorable à un dialogue



Crise dans le système éducatif,  le Sudes  favorable à  un dialogue
« Le Syndicat Unique des Enseignants du Supérieur (Sudes) exige du gouvernement l’ouverture, dans les meilleurs délais, de négociations sérieuses autour de sa plateforme revendicative et exhorte ses militants et les enseignants en général à la mobilisation soutenue pour qu’il en soit ainsi  dans l’intérêt de l’école et des enseignant », il l’a fait savoir dans un communiqué.


Le Syndicat est ainsi favorable à un dialogue, après son préavis de grève  du 27 février 2015. L’école sénégalaise est dans une crise depuis un certain temps, cette situation est due selon la Sudes, par les « tergiversations du gouvernement quant à la matérialisation des points d’accord du protocole 17 février 2014. Cela, en dépit des appels, mises en garde, préavis et actions de grève ».


D’après le Sudes, le dilatoire et le laxisme dans le traitement des revendications posées, notamment la suppression des lenteurs administratives fortement préjudiciables à la carrière des enseignants, mais aussi le manque d’ouverture et de disponibilité  à la concertation franche et sincère dans l’esprit d’un dialogue social constructif de la part des ministres, en sont les principales causes ».

 
Pour rappel le Sudes exige le respect des accords de février 1014, mais aussi il a inscrit 13 nouvelles revendications tout aussi importantes et urgentes dans sa plateforme revendicative.
 


Jeudi 12 Mars 2015 - 12:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter