Crise du Secteur aérien : les compagnies désertent, les acteurs tirent la sonnette d'alarme...



Les compagnies aériennes se détournent de plus en plus de la destination Sénégal, mais pour certains, ce n'est pas une nouveauté. « Il y a eu des compagnies comme Binter, qui n'ont pas fait trop de bruits, mais qui sont parties » informe Alassane Ndoye Sg du Syndicat unique des travailleurs du transport Aérien.

La principale cause du départ des compagnies aériennes peut s'expliquer par des raisons économiques. Selon Bahane Fall cadre retraité du secteur, « Si l'on s'en tient au problème de gestion, les compagnies aériennes ne sont pas des philanthropes, si on fait la comparaison avec Air Afrique qui était une compagnie d'utilité publique, mais que certains n'avaient pas compris à l'époque. Si ce n'est pas rentable ce n'est pas leurs affaires ».

Une raison qui fait que l'Etat doit revoir les taxes et les redevances sur le secteur aérien. En effet, le départ de ces compagnies est lourd de conséquences pour les entreprises. En prenant l'exemple de South African Airways, le syndicaliste explique que « c'est près d'un milliard de pertes pour les sociétés d'assistance s'il y a seulement une réduction de 04 vols/semaine ».

Il va plus loin pour faire savoir que les aéroports de la sous-région sont devenus très agressifs pour récupérer cette place de Hub aéroportuaire occupée par le Sénégal.


Lundi 2 Mars 2015 - 14:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter