Crise en Centrafrique: l’ONU redoute une déstabilisation de la RDC

Les Nations unies s'inquiètent des répercussions que pourrait avoir le conflit centrafricain en République démocratique du Congo. Déjà en mars 2013, aux premières heures de la prise de Bangui par la Seleka, des anciens soldats de l'armée centrafricaine FACA s'étaient enfuis pour se réfugier de l'autre côté du fleuve. Cette fois, la Monusco a constaté des infiltrations d'ex-Seleka armés dans plusieurs villages dans le nord-est du pays. Selon l’ONU, une partie de la population a commencé à fuir ces zones.



Crise en Centrafrique: l’ONU redoute une déstabilisation de la RDC
Abdallah Wafy

chef adjoint de la Monusco

Les populations ont commencé à fuir."

61___rdc_rca___son_wafy_monusco_infiltrations__.mp3 61_-_RDC_RCA_-_Son_WAFY_Monusco_Infiltrations_-.mp3  (509.24 Ko)




Jeudi 9 Janvier 2014 - 14:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter