Crise en Guinée-Bissau : Macky Sall annonce l’augmentation de la participation militaire du Sénégal dans ce pays

Le président de la République, Macky Sall, a annoncé, jeudi à Dakar, que le Sénégal compte augmenter "son équipe" dans le cadre de la mission militaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en Guinée Bissau par l’envoi d’une compagnie de génie. Ce pays fait actuellement face à une crise sociopolitique à la suite d’un coup d’Etat militaire.



Crise en Guinée-Bissau : Macky Sall annonce l’augmentation de la participation militaire du Sénégal dans ce pays
‘’Le Sénégal a décidé d’augmenter son équipe à la mission militaire de la CEDEAO en Guinée Bissau, en mettant à sa disposition une compagnie du génie spécialisé dans la réalisation d’infrastructures et un hôpital militaire’’, a-t-il notamment dit dans son discours de bienvenue, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).

S’exprimant à l’ouverture du sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la Guinée-Bissau et le Mali, le président Sall a indiqué que ‘’la situation n’évolue pas de manière positive (…)’’.

Penchant sur la situation du Mali, pour Macky Sall, ‘’le développement de la situation au Mali constitue une source de grave préoccupation’’.

Pour le chef de l’Etat sénégalais, chacun doit ‘’comprendre que la CEDEAO n’a d’autres objectifs que de mettre en action la solidarité régionale pour aider un pays frère à sortir de la mauvaise passe par le biais d’une transition politique réussie’’.

‘’ L’Afrique et le monde entier nous regardent. Chacun doit faire preuve de dépassement en acceptant la voie du dialogue et en faisant un examen de conscience devant les conséquences face au maintien de cette situation’’, a exhorté le président sénégalais. Il a tout de même rappelé que la CEDEAO n’est pas une ‘’ force d’occupation’’.

‘’ Au contraire, nous cherchons à éradiquer une déstabilisation qui n’épargnera aucun de nos pays. Nous sommes tous d’accord sur ce qui se passe au Mali et en Guinée Bissau. En définitive, le succès de nos efforts dépendra de notre capacité à mobiliser des moyens conséquents pour le retour de la paix, condition essentielle pour le développement’’, a-t-il conclu. Le pays frère, la Guinée-Bissau est en proie actuellement à une crise sociopolitique. Et cela est dû à un coup d’Etat militaire.


Jeudi 3 Mai 2012 - 17:59




1.Posté par samba sall le 18/05/2012 10:58
combien la CEDEAO paye pour les troupes militaires qui partent en mission dans d autres pays africains.
surtout le sénègal car on dit qu'ils perçoivent moins qu au autres pays en mission ce qui n est pas normale du tout il faux que Macky SALL revoit cette situation un pays stable est égale a l stabilité des militaire.
1 an et poussiére sans voire tes parents ni des gens proche de vous et que tu ignore si tu rentreras au pas " kénnnne meunoucko fayee"" on peut pas les payé mais 4 millions ne représente rien du tout pour 1 an de tout.............................................................................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter