Crise gambienne : les chauffeurs sénégalais reprennent la voie de contournement



Les chauffeurs sénégalais déconseillent aux Sénégalais de traverser la Gambie pour aller en Casamance. Car, de l’avis de Mbakhane Gomis, vice-président du Syndicat national des transporteurs, le climat actuel gambien peut constituer un risque.

«La crise gambienne concerne l’axe routier. Et, au-delà même du secteur des transports routiers, elle concerne la population sénégalaise vivant en Gambie », déclare M. Gomis interrogé  par Sud fm.

Et de poursuivre : «Depuis la déclaration du Président Yaya Jammeh, moi, en tant que responsable du transport routier du Sénégal, j’ai des inquiétudes sur le plan sécuritaire. Je pense que tout le monde doit s’inquiéter».

Et, conseille-t-il : «il faut prendre toutes les dispositions utiles pour sécuriser la population sénégalaise. Raison pour laquelle je leur conseille de s’abstenir actuellement d’emprunter la RN1 et de prendre à la place la voie normale sénégalaise».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 28 Décembre 2016 - 15:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter